>>Georgia on my mind

Cette chanson d’amour serait-elle la plus belle du répertoire du jazz? Peut-être, mais on peut affirmer en tout cas qu’elle a été reprise par une bonne vingtaine de grandes vedettes avec un succès qui ne se dément pas.
Parmi lesdites vedettes: Louis Armstrong, Dave Brubeck, Billie Holiday, Oscar Peterson, Django Reinhardt, Art Tatum, Fats Waller …et surtout Ray Charles.
D’ailleurs, nous connaissons déjà Georgia car ce titre faisait partie des thèmes composant une partition que nous avons jouée tout récemment.
Aussi le lien  « A Tribute To Ray Charles » vous donnera-t-il quelques informations sur ce grand du jazz mais, en ce qui concerne spécialement Georgia, voici en complément l’essentiel du texte, en anglo-américain. Comme à notre connaissance, la chanson n’a jamais été adaptée en français, nous en risquons une traduction approximative.

1) Paroles originales anglo-américaines

Georgia, Georgia
The whole day through,
the whole day through
Just an old sweet song
Keeps Georgia on my mind,
Georgia on my mind

I’m say Georgia, Georgia
A song of you,
Comes as sweet and clear
As moonlight through the pines

Other arms reach out to me
Other eyes smile tenderly
Still in peaceful dreams
I see the road leads back to you

I said Georgia, oh Georgia
No peace I find
Just an old sweet song
Keeps Georgia on my mind

Georgia on my mind
I said just an old sweet song
Keeps Georgia on my mind

2) interprétation en français

Georgia, Georgia,
Tout au long du jour
Tout au long du jour 
Comme une ancienne chanson douce
Je garde Georgia en moi, Georgia en moi

Je murmure, Georgia, Georgia
Une chanson sur toi
Qui me vient, douce et lumineuse
Comme le clair de lune dans les pins

D’autres bras se tendent vers moi
D’autres yeux tendres me sourient
Mais dans la douceur de mes rêves
C’est l’élan vers toi qui m’entraine.

Je murmure Georgia, Georgia,
Je ne trouve pas la paix
Juste une ancienne chanson douce
Qui garde Georgia en moi

Qui garde Georgia en moi
Je dis juste une ancienne chanson douce

Qui garde Georgia en moi

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.