Motivation

> Vous êtes en cours d’études au Conservatoire de Rambouillet?
> ou bien dans une École de Musique des environs?
 > ou à tout âge, vous apprenez un instrument à vent ou la  percussion?
 > ou vous regrettez de ne plus pratiquer celui que vous aviez appris ?
 > ou bien encore vous arrivez à Rambouillet et cherchez un orchestre
 où  l’ambiance soit détendue et amicale?

Alors contactez nous: contact@smr-rambouillet.fr  
ou par téléphone : voyez notre page Présentations / organigramme 
ou 
passez nous voir ! nos répétitions se tiennent chaque vendredi (sauf vacances scolaires)  de 20h45 à 22h30 au Conservatoire Intercommunal de Rambouillet, 42 rue de la Motte

Lorsqu’on joue d’un instrument à vent ou à percussion, faut-il se contenter d’en jouer seul?
Voici trois réponses émanant de spécialistes!

 Colloque du 28 avril 2000 Cité de la Musique,
animé par Frédéric Lodéon

« Il existe une indéniable corrélation entre la vitalité musicale d’une ville et l’activité d’une Harmonie Municipale.
Lorsque le conservatoire local ou l’école de musique se soucie de faire pratiquer durablement leur instrument à ses élèves et anciens élèves, rien de mieux que de les diriger vers l’Harmonie Municipale »

« La plupart des instruments de musique ne sont pas faits pour être joués seuls. C’est le cas notamment des instruments à vent et il est décourageant, pour ceux qui s’y exercent, de ne pas appartenir à un orchestre » (La musique vivante, mars 2004)

Frédéric Lodéon est né le 26 janvier 1952 à Paris 14e.
Premier prix de violoncelle à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1969.
Il remporte également en 1977 le premier prix du concours international Mstislav Rostropovitch. Il est le seul français à l’avoir remporté.
Il a dirigé de nombreux orchestres, parmi lesquels l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine.
Il est rendu célèbre par ses collaborations avec les radios, parmi lesquelles France Inter, pour laquelle il anime depuis 1992 les après-midi en semaine son émission « Carrefour de Lodéon », émission désormais transférée sur France Musique.
Son ton enjoué et son érudition lui valent un succès continu.
Il est aussi présentateur des Victoires de la musique classique à la télévision sur France 3.

 

Guy Dangain

« Les jeunes doivent réapprendre les fondements de la pratique musicale, solfège, pratique instrumentale et rapidement intégrer les sociétés musicales »

Soliste à l’Orchestre national de France 1963 à 1993, Guy Degrain joue en soliste le grand répertoire de la clarinette sous la direction de chefs prestigieux tels que : Lorin Maazel, Neville Marriner, Wolfgang Sawallisch, Leonard Berstein, Jean Martinon, Karl Munchinger, Emmanuel Krivine, Marc Soustrot, Karel Husa, Manuel Rosenthal, etc.
Guy Dangain crée des pièces contemporaines de Marcel Mihalovici, Louis Saguer, Henri Sauguet, Georges Delerue..
Guy Dangain obtient le grand prix du disque (académie Charles-Cros) pour l’interprétation de la rhapsodie de Debussy avec l’Orchestre national de France sous la direction de Jean Martinon.
En musique de chambre, il a joué avec Isaac Stern, Wolfang Sawallisch, Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa, Michel Dalberto, Roland Pidoux…
Professeur au Conservatoire National supérieur de Musique de Paris, il donne des cours de maître dans le monde entier : Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, aux États-Unis (Los Angeles, Boston, Minneapolis, Cincinnati), en Chine (Pékin, Shanghai, Canton, Hong-Kong), etc.
Il est professeur à l’École normale de musique de Paris.
Guy Dangain est directeur musical d’une collection de partitions et d’ouvrages pédagogiques aux éditions Billaudot.
Il est essayeur et concepteur chez Selmer, fabrique d’instruments à vent.

Jérome Naulais

« 80% des élèves jouent seuls et c’est dommage.  À l’Harmonie, j’ai retrouvé le monde amateur avec ses vrais passionnés de musique
et pour rien au monde je ne voudrais lâcher cela! « 

Né en 1951 dans une famille de musiciens, Jérome Naulais débute l’étude de la musique dès l’âge de six ans.
Il obtient ses premiers prix de violon et de contrebasse au Conservatoire National de Boulogne avant de commencer l’étude du trombone et d’obtenir au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris la première médaille de solfège (1970) et un premier prix de trombone (1971).
D’abord soliste de l’Orchestre national d’Île-de-France (de 1974 à 1976) et de l’Orchestre des Concerts Colonne (de 1975 à 1982), Jérome Naulais est, depuis sa création en 1976, soliste de l’Ensemble inter-contemporain dirigé par Pierre Boulez.
Il consacre une part importante de son activité à l’enseignement.
Après avoir été professeur de trombone à diverses écoles de musique de la région parisienne ainsi que dans des académies
internationales (France, Belgique, Japon), il est aujourd’hui directeur de l’École de Musique du Club Musical de la Poste de Paris,
dont il assure également la direction de l’orchestre d’harmonie.
Il a aussi été directeur de l’École de Musique de Bonneuil-sur-Marne de 1980 à 1998.
Il a participé à de nombreux enregistrements de studio et de concerts avec de grandes vedettes de variété internationales en tant que tromboniste et arrangeur (Charles Aznavour, Harry Belafonte, Marlène Dietrich, Gilbert Bécaud etc.).
Très tôt, il s’est dirigé vers la composition en écrivant des œuvres pour orchestre d’harmonie. Quelques unes de ses œuvres ont été présentées au Japon, USA, Canada et dans divers pays d’Europe.