2018

 Samedi 29 septembre 2018: Participation à la fête de St Lubin

Sur le thème imposé par les organisateurs (« JEHAN BERNIER, premier seigneur de Rambouillet au haut moyen âge »), nous avons joué quatre adaptations-maison (BM) de musiques du Moyen-Âge (Guillaume de Machaut et Thibaut de Champagne), avec un un sérieux effort de costumes d’époque, dont certains valaient le détour (un magnifique Fou du Roi coiffé du chapeau adéquat garni des indispensables clochettes, plusieurs belles dames du temps jadis, deux moines, des paysans). (Après l’effort, le réconfort avec le pot de l’amitié à notre local au Conservatoire.)

Merci aux photographes qui ont pérennisé cette prestation:

  

Samedi 15 septembre 2018: Concert pour « Amitié-Rambouillet »

Très sympathique prestation à la salle Patenôtre, où nous avons tenu, comme promis, une bonne heure de musique variée à la satisfaction de l’association commanditaire, ainsi qu’en témoigne le message reçu par notre Président:
Quelques mots pour vous remercier ainsi que Jean-Yves et tout l’orchestre. Nos adhérents ont été ravis par la musique joyeuse et entrainante, et vous pourrez transmettre ces apprécations à toute votre équipe. Je ne rajoute rien car je suis « fan ».
A bientôt 
Eliane Branchard

Samedi 8 septembre 2018: Forum des associations

Gros effort de reconstitution de notre matériel qui avait péri lors des inondations, permettant un retour apprécié de notre association au forum annuel

Samedi  23 juin Fête de la Musique

L’Harmonie de Rambouillet ouvre traditionnellement le fête de la Musique par un « concert debout » en fin de matinée sur la place de la Mairie, face au marché, à cette heure là en pleine activité. Nous étions 41 musiciens à nous adonner à cette joyeuse manifestation, revêtus cette fois de chemisettes aux multiples couleurs.
 

20 mai Fête du Muguet

Organisation maintenant classique, c’est-à-dire limitée au seul dimanche (adieu le concert en plein air du samedi soir!)
En fin de matinée, conduite des Reines à l’église et station au Roi de Rome après la messe, puis défilé au Corso de l’après-midi.
Le grand évènement a été pour nous la présence sur le char officiel de notre charmante flûtiste Gwendie Keryfen, que seuls les votes massifs d’une autre association comptant beaucoup plus de membres que la nôtre ont empêchés d’être la Reine du Muguet, mais la réussite de Gwendie comme première dauphine nous a quand même donné une grande fierté.  
Pour adhérer au thème de l’année, (LEGENDES DE LA FORET toutes légendes de forêts de tous pays) nous nous étions transformés en schtroumfs, ainsi que le prouve les images ci-après empruntés à Ilisa.

Samedi 24 mars en fin de matinée, exposition sur l’Histoire de la Fête du Muguet

Une bonne quinzaine d’entre nous, avons mis en musique l’inauguration de cette exposition en jouant, puis en chantant une partition à la gloire de la Fête du Muguet, datant de 1912, « créée par Léonce au Théâtre de Verdure de Rambouillet ». Partition d’un kitch consommé que nous nous sommes franchement amusés à « interpréter ». Ce qui nous a valu le message suivant, en français, de Cozette Griffin-Kremer, l’une de nos plus fidèles auditrice et co-organisatrice de l’événement.

(…) Pouvez-vous, à l’occasion, dire à tous vos collègues de la SMR que votre intervention était géniale, à la fois drôle, et ressentie. Il y avait des gens qui dansaient et chantaient. Robert était à côté d’une dame qui chantait la chanson sans le papier, d’ailleurs, et vous avez touché beaucoup de coeurs. Aussi, c’était une prouesse de la part du monsieur qui a arrangé le tout (c’était Luciano Pereira), avec seulement la partition piano pour inspiration. Vous aurez peut-être l’occasion de le rejouer à la Fête du Muguet? 
    Si jamais votre clarinettiste qui fait partie aussi du Kan Breizh peut passer le message au groupe – c’était un peu magique de découvrir la musique dans la cour en plein soleil et toute la manoeuvre était un délice, d’abord le Bretons, ensuite la SMR et – très “fun” – l’appel à toutes les reines et dauphines à vous rejoindre, ce qui était peut-être à l’improviste. 
   Je suis si contente que les deux groupes de musiciens aient pu faire l’effort que cela représente et pour si peu de temps, au fond, mais c’était très réussi. Espérant que ce sera sur le site web de la mairie. 
A bientôt, all best, Cozette

Cozette, que nous remercions vivement, nous a aussi gratifié de deux petits films dont, pour le moment, le nombre d’octets n’a pas été admis à franchir la barrière, mais dont nous avons extrait trois vues (dont l’une représente des auditeurs penchés sur le texte des paroles pour chanter avec nous!)

Samedi 24 mars 17h Concert de Printemps

Comme les précédents ce concert était donné en liaison avec les Restos du coeurs qui ont, à cette occasion, recueilli presque 1.000 € dans l’urne placée à l’entrée.
Cette fois encore l’Orchestre à Vent du Conservatoire a officié en premier partie, ce qui a permis au public d’apprécier sa qualité, but auquel se consacre avec succès son Chef, Stéphane Ung, 
La deuxième partie, c’était évidemment notre grand orchestre, dirigé par Jean-Yves Keryfen. Celui-ci avait choisi des partitions aussi attrayantes que techniquement intéressantes, car elles concourent positivement à  la progression de notre ensemble.
Du beau jazz, du rock latino, des musiques de films fameux et de série télévisuelle.
Incontestable succès!
Ce concert a été suivi d’un buffet campagnard (presque) improvisé, qui a sympathiquement complété la soirée. Ce sera un bon souvenir de plus!